BigWall du Mt Palastre

Aller en bas

BigWall du Mt Palastre

Message par GaryMountain le Lun 2 Juil - 18:10

"Mon Palace" et "Super Palace", deux voies qu'on découvre par hasard en feuilletant le topo des Alpes Maritimes V3. en lisant ce topo, on se demande bien à quoi ça peut ressembler. Les voies sont partiellement équipées, dans un esprit très montagne. Il est fait mention de "grosse journée d'escalade pour enchaîner les deux voies" en effet, l'entreprise consiste à grimper plus de 700m d'escalade, 18 longueurs dont 15 entre le 6a+ et le 7a. 

C'était donc notre projet du jour, avec ma cheville à peine réparée de la semaine dernière, je voulais faire un truc qui ne nécessite pas trop d'approche. 
En effet, l'approche est ici de 0 minutes puisque la voie commence directement au bord de la route qui mène à Isola. 

L'an dernier, après un éboulement dans la voie, avec Thibaut Tournier (l'ouvreur et guide du Mercantour) nous avions grimpé la première partie, les 8 premières longueurs, pour rajouter un piton et couper un peu la végétation. 
La voie étant grimpée que très rarement, on peut avoir des surprises, entre la végétation qui pousse et les éventuellement éboulements ...


On bivouaque sur le bord de la route la veille pour être dès le levé du jour dans la première longueur. 


ça fait un peu campement de gitans, les gens nous regardent bizarrement


Loïc grimpe les 4 premières longueurs, je grimpe les 4 suivantes, de cette façon on se réparti bien la première partie de la voie. 


Et c'est partie pour L1, petit 5 de 30m, quelques spits visibles depuis le bord de la route


Puis L2, 6a+/b le long d'une grande écaille qui offre une magnifique escalade en dülfer. la pose de protection est facile, le granit est franc c'est vraiment majeur !!


On a prit le temps de décaler les voitures pour éviter d'envoyer un gros bloc dessus... de toute façon toute chute de pierre est à proscrire avec la route en dessous.


Loïc toujours dans L2 se régale


Puis deux longueurs en dalle autour de 6a, bon granit compact très agréable à grimper aussi. 



Déjà L5, début des longueurs dures de la première partie. 6b+/c. l'escalade est magnifique, le rocher très franc. Tout en équilibre avec des pas un peu bloc par moment. 


Les points sont plutôt éloignés mais toujours au niveau d'un pas difficile. Il est parfois difficile de les voir de loin. 


Selena dans la longueur, au niveau du crux. 


Départ pour L6, 6b, un peu glissant par endroits. 


Puis L7 magnifique 6a+ dièdre non équipé au rocher rouge !! Une des plus belle longueur avec L2 et L5


Grande ambiance en dessous !! déjà 300m d'escalade. 


jusqu'ici on a été plutôt vite. 
Malheureusement je me fourvoie dans L8, je passe trop à droite attiré par un dièdre fissuré qui est au final très péteux. cette longue longueur de 50m en 6a+/b nous prendra un peu de temps. 


Loïc profite ou subit le soleil. même si on a pu grimper les 6 premières longueurs à l'ombre, la chaleur monte rapidement malgré le vent thermique du vallon. 


Après une courte marche sur vire, on rejoint le pied du 2ème mur. Encore plus de 300m. 
Au pied de la deuxième partie il est midi. 
Miracle, une source coule dans ce vallon et nous permet de boire une bonne eau fraiche et remplir les bouteilles. Nous avions prévu 1,5L par personne, il nous en faudra le double finalement !! heureusement que cette source était la !

Une chute de pierre a plié le relais du 6a+ de L10, heureusement un petit buis permet de faire un relais dans le fond du vallon à 60m de corde. 


Dans L11, 6b terreux, assez difficile, avec une sortie dans une belle fissure partiellement équipée


On a beaucoup aimé l'esprit de l'équipement. les spits sont la pour trouver l'itinéraire plus facilement ce qui n'est pas toujours facile dans ce chaos de granit et pour protéger les pas un peu difficiles. 


Aller encore un effort, on retrouve l'ombre au relais !! Il était temps !


Départ pour L12 ! Un 6c avec un départ très bloc et un final en dièdre fissuré très raide ! Yes ça passe à vue !!  jerigole


Selena dans la longueur, grande ambiance !! 


460m d'escalade et la fatigue est là !


Départ pour le 7a, depuis R12, relais suspendu sous le gros toit très pénible à 3 !


Magnifique longueur très bien équipée, avec une première partie en dièdre technique puis un final dévers physique


Aller on y est presque !!


Le dernier pas de bloc aura raison de mes avants bras, je me suis vaché après avoir clippé le point, complètement carbonisé ! on reviendra peut être pas d'ici demain pour l'enchaînement 


Loïc reprend la tête pour les 4 dernières !!
L14, 6b très très beau en dièdre


La corde fait partir un pierre qui heurte avec violence la main de Selena...


C'est pas beau... mais elle arrive toujours à grimper... Il reste encore 4 longueurs il faut tenir le coup.


Selena la guerrière grimpe tant bien que mal avec son gros hématome. Les dernières longueurs en 6a+ sont assez physiques avec des prises franches mais très raide


Le magnifique vallon où passe l'immonde route d'Isola 2000


Enfin la fin de la voie !! 18 longueurs, plus de 700m, on est cassé ! Il reste une course d'arête facile pour rejoindre le vrai sommet


Très belle course d'arête d'ailleurs qui pourrait constituer à elle seule une course d'initiation. 


Les lueurs nous rappellent que la journée est bien avancée...


La photo de la victoire !!


Descente bucolique sur ce sentier que peu de gens empruntent à en juger par le nombre de pommes de pins et de pierres. 


Petit arrêt cerise indispensable avec Selena pendant que Loïc galope jusqu'au village


Petite pause Pizza au restaurant "le Collet Factory" c'est super bon je recommande !!


Le "El Cap" des Alpes Maritimes ! 

Une escalade audacieuse, de grande ampleur, magnifique !!!! Tellement content d'avoir réalisé ce beau projet !!!
Dans la première partie, le rocher est excellent jusqu'à L7 (inclu); la descente en rappel est vivement conseillée jusqu'a R8. 
Pour la deuxième partie, une fois engagés, il parait difficile de descendre en rappel donc sortie en haut vraiment nécessaire ! Le rocher est un peu moins bon, l'escalade est un peu plus difficile et la fatigue s'accumule. 

Toute purge est interdite avec la route... même s'il est a noté que dame nature fait plus de dégâts que l'unique cordée qui parcours la voie tous les ans ou tous les deux ans (ou plus encore...). 

La vidéo arrive très bientôt !
avatar
GaryMountain

Nombre de messages : 113
Localisation : Nice
Points : 221
Date d'inscription : 15/10/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BigWall du Mt Palastre

Message par jean-phi le Lun 2 Juil - 21:03

bravo les jeunes.... aer
avatar
jean-phi

Nombre de messages : 1443
Localisation : COURSEGOULES
Points : 2958
Date d'inscription : 11/05/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum