La folie héliporté !

Aller en bas

La folie héliporté ! Empty La folie héliporté !

Message par leniak le Ven 8 Mar - 21:55

Pour tous ceux qui nont pas FACE BOOK, voici une copie du post de nos ami(e)s de VIGILANCE MERCANTOUR qui ne peut que nous indigner:


NON aux baptêmes d'hélico à Isola 2000
vigilance-mercantour - 8 Mars 2019

Nous avons appris le déploiement à grande échelle de rotations d'hélicoptères à but purement commercial à partir de la station d'Isola 2000.
VIGILANCE MERCANTOUR S’ÉLÈVE AVEC LA PLUS GRANDE FERMETÉ CONTRE CE TYPE DE PRATIQUES, déjà extrêmement dérangeantes pour les usagers de la station, mais proprement scandaleuses dans un domaine qui jouxte la zone cœur du Parc National du Mercantour. Le bruit ne connait pas la limite du Parc et ne peut qu'effaroucher la faune bien au-delà du domaine skiable, donc EN PLEINE ZONE CENTRALE DU PARC.

Plusieurs Guides de haute montagne qui pratiquaient leur métier avec des clients dans les secteurs de Terre rouge et du Malinvern nous ont transmis leurs réactions extrêmement négatives, ainsi que celles de leurs clients, scandalisés par le raffut continuel des hélicoptères.

Voir ci-après le témoignage complet de Thibaut TOURNIER, Guide de Haute Montagne de la Compagnie des Guides du Mercantour.

NOUS DEMANDONS l’INTERDICTION TOTALE ET DÉFINITIVE DES ACTIVITÉS COMMERCIALES HÉLIPORTÉES DANS LES STATIONS DE SKI DU MERCANTOUR.

Nous souhaitons que les stations du Mercantour, au lieu de pousser leur clientèle vers des activités de consommation bruyantes et polluantes, se tournent vers l'avenir et proposent des pratiques de la montagne respectueuses de l'environnement et ouvertes sur la connaissance de la montagne, des gens qui y vivent à l'année ainsi que des productions locales.

Une telle approche est certainement beaucoup plus créatrice d'emplois locaux que la commercialisation de vols en hélico, forcément limitée aux courtes périodes d'affluence dans les stations. Et pour les amateurs de sensations fortes, proposer des baptêmes de parapente plutôt que d’hélicoptère. Profitant des remontées mécaniques de la station, voilà une activité bien plus vertueuse en terme de CO2 et de nuisances !

Témoignage de Thibaut TOURNIER, Guide de Haute Montagne de la Compagnie des Guides du Mercantour :

"Je les avais bien vu ces petits panneaux publicitaires pour des baptêmes d'hélico, il y a déjà dix jours. Il y en a tout le long de la montée à Isola 2000. Mais ce jour là, lors d'une ascension à la cime de Tavels, nous n'avions pas été dérangé outre mesure. Comme d'habitude, une ou deux rotations tout plus dans la journée, surement un accident sur les pistes à évacuer, ou un milliardaire venu au ski en vol privé.
Mais ce dimanche 3 mars, je suis tombé en plein dans une journée noire de baptêmes d'hélico. Avec mes clients, nous avons navigué en ski de rando dans différentes pentes du vallon de Terre Rouge, hors domaine skiable. Ça a commencé vers 10 h, un hélico vient se poser vers un attroupement au sommet du téléski du Parc et redécolle aussitôt pour un trajet vers col Mercière, puis Combe Grosse, puis Lombarde, deux ou trois acrobaties au passage au dessus de la station et il revient chercher les suivants sous la crête de Roubines.
On était à distance, mais avec vue sur la station presque toute la journée. Mes clients qui sont des niçois qui ne montent pas souvent au ski, partagent leur agacement: "C'est toujours aussi bruyant ici?". Malheureusement je leur explique que c'est une nouvelle activité de loisir organisée pour divertir les foules à la station. Au bout d'une heure de manège incessant du gros bourdon, on s'est éloigné, mais le bruit est toujours bien présent. On n'a pas vu un seul chamois, alors qu'ils étaient pourtant bien dans leurs quartiers d'hiver, sur les flancs sud de Terre Rouge avant les vacances scolaires et le début de ce délire. Midi arrive et le ballet aérien marque une pose pour que l'on puisse manger tranquillement. Vers 15 h on redescend sur la station, heureusement la neige est parfaite. Je vois que l'hélico noir de "Let's Fly" a repris ses rotations. Mes clients sont déconcentrés par les pirouettes de l'hélico, idéal pour se faire mal en lâchant ses skis du regard. De retour à la station, on est dans un film de science fiction : l'hélico tourne à plein régime, et l'animateur d'une compétition de ski est obligé de hurler dans son micro pour énumérer les dossards en partance. Les skieurs sont arrêtés au bord des pistes pour observer les acrobaties de la machine.
Inévitablement, on discute de ça au débriefing de la journée. On se demande comment les skieurs de piste peuvent encore profiter d'une journée de ski, assommés par ce raffut. Je n'arrive pas à croire que les caisses et l'office du tourisme n'aient pas été submergés par les plaintes des skieurs. En discutant avec quelques personnes sur le parking, je les sens résignés. On me dit: "business is business", "ils m'ont gonflé, mais faut bien occuper les gens"... Heureusement la montagne et la neige étaient belles ce jour"

Une proposition pour les personnels chargés du développement d'activités à Isola 2000: proposez des descentes en parapente du sommet des pistes, ça fera autant de sensations fortes, pour beaucoup moins de nuisance, et plus d'emplois créés. Mais par pitié, arrêtez ces hélicos où vous allez tuer la station.
leniak
leniak
Admin

Nombre de messages : 964
Age : 54
Localisation : ici ou ailleurs ....
Points : 1134
Date d'inscription : 24/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum