Exploration en Gordolasque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Exploration en Gordolasque

Message par GaryMountain le Dim 11 Juin - 17:31

Pas trop d'idées précises mais beaucoup de projets pour ce début d'été qui s'annonce avec de très bonnes conditions pour l'alpi rocheux ! des températures idéales, pas trop de mauvaise météo, bref les fenêtres ne manquent pas ! 
Il est toujours instructif de faire un tour sur le site de Thibaut Tournier dans ce genre de situations. Justement il nous propose une nouvelle voie dans la gordolasque, en terrain d'aventure avec quelques pitons et équipée pour descendre en rappel
http://www.revalpin.com/2017/05/les-feux-de-la-rampe.html le tout avec une ambiance +++ et à 20min du pont de Contet ! 
C'est parfait pour nos projets ! on y va !

Montée le vendredi soir pour profiter d'une bonne nuit de sommeil et ne pas se lever trop tôt

Les lumières du crépuscule sur le Grand Capelet


Le rocher des castellaras, une arête plutôt austère, haute de 520m de sa base à son sommet qui comporte sur son versant nord-est deux gros piliers, celui de gauche où on trouve notre voie et celui de droite où on retrouve "Y'a rien qui presse" la voie de Garriou, Pippolini et Pierrot Montiglio qui remonte sur des dalles raides équipée sur spits (pour plus d'infos, il sera content de vous renseigner chez Alticoop). (ainsi qu'une autre voie peu reprise à droite de y'a rien qui presse).

Départ vers 8h30 avec le soleil s'il vous plait !


Dans L1, une courte et jolie fissure en 6a avec prises crochetantes. C'est la longueur la plus équipée, deux pitons et une cordelettes qui permet de repérer la voie depuis le bas. C'est pas trop difficile, ça permet de mettre en confiance et de s'échauffer
 
L2 quitte le relais pour une dalle raide en ascendance à gauche avec un pas sur réglettes crochetantes avant de clipper un piton. Une sangle sur le piton permet de ne pas se tromper mais le topo de Thib est bien fait pour ça.
On rejoint ensuite une dalle moins verticale et un jardin. On peut alors faire le relais soit sur un arbre (préférable) ou sur un relais de rappel.


L3 remonte la rampe qui raye le grand bouclier de dalles déversantes, 6a assez fins par endroit mais toujours bien protégeable, assez aérien en haut c'est très très joli


Le départ de L3


L4 est la longueur clé, un 6b qui commence par une fissure surplombante (attention c'est la fissure de droite qu'il faut suivre au dessus de R3 et non pas celle juste au dessus du relais, il y a un piton après le surplomb), puis rejoint une rampe oblique raide peu prisu. C'est une très belle longueur très aérienne et bien protégeable. On rejoint R4 qui est un relais de rappel après un court passage de dalle vers la gauche


un couple de jolis papillons qui nous suivrons pendant 3 longueurs


Le grand capelet, vue magnifique sur la gordo


L'ambiance est quand même pas mal verticale ! 


La suite, en 5, on traverse des dalles faciles puis un court passage verticale prisu. (Attention à deux stèles de gneiss qui vibrent mais semblent tenir)


Le dernier 6a, un très beau dièdre. On peut mater un piton en bas pour protéger le départ. Un 0.5 C4 permet de protéger le milieu et la sortie du dièdre. 


Relais sur friends dans de bonnes fissures


La voie est équipée pour une descente en rappel. On a voulu rejoindre le sommet histoire de rallonger la course. Les arêtes ne posent pas trop de soucis, on peut choisir à chaque fois le rocher ou un terrain à chamois en mixte herbe/blocs brisés plus facile mais plus glissant. depuis le sommet de la voie, il reste donc 320m d'arête pour rejoindre le sommet des castellaras.


Malgré le terrain herbeux, on peut quand même choisir de passer par de beaux passages rocheux, assez faciles pour tout faire en corde tendue


La vue +++ sur la vallée


Bientôt en haut !!

La descente depuis le sommet du rocher s'effectue dans un raide couloir Sud, on a équipé un rappel pour plus de sécurité, une glissade serait mal venue même s'il est envisageable de descendre ce couloir en faisant attention.
On rejoint la route en descendant des pentes herbes aussi raides mais magnifiques. C'est moins expo mais il faut ouvrir l'oeil et éviter le rouler bouler jusqu'en bas


Un petit court d'eau...



Séléna subjuguée par des fleurs sauvages


De retour dans la gordo, on a le temps d'aller essayer le nouveau site de couenne équipée il y a peu. 
Je cherche les méthodes dans le 8a, c'est bien bien rude...
Le bloc de la maison Belle et Sebastien est très sympa aussi. Des abrutis on enfoncé la fenêtre, en espérant que l'intérieur ne soit pas trop vite vandaliser...

Encore une belle voie à faire !
avatar
GaryMountain

Nombre de messages : 70
Localisation : Nice
Points : 130
Date d'inscription : 15/10/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exploration en Gordolasque

Message par jlcannes le Lun 12 Juin - 14:14

sympa la video! bravo les jeunes
avatar
jlcannes

Nombre de messages : 49
Age : 53
Localisation : cannes
Points : 77
Date d'inscription : 19/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum