Une aventure d'un matin au Pelago

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une aventure d'un matin au Pelago

Message par GaryMountain le Dim 18 Déc - 15:08

Me retrouvant seul ce jour, j'avais comme projet un truc facile et si possible directe. J'ai eu l'idée de faire le couloir SW du pelago en attaquant directement par le couloir des avalanches qui descend jusqu'au boréon sachant que actuellement le risque d'avalanche à 7h du matin avec -6°C au sommet est faible pour ne pas dire nul. 
Ce couloir se remonte très bien et ça déroule bien, il est quasiement sec dans les 500 premiers mètres.
 

Cependant gravir ce couloir quand il y a un risque d'avalanche serait une excellente mauvaise idée, ça a l'air de sacrément tabasser la dedans quand ça dégueule. 



Certains passages ludiques nécessitent de grimper un peu mais rien de bien méchant, on peut d'ailleurs toujours contourner par les rives je pense


La limite de la neige dans le couloir est aux alentours de 2200m, au niveau de l'épaule SW du Pelago


Je suis une pente à 30/35° de neige bien dure, c'est super agréable, ça déroule encore super bien


Vers 2400m, un 150m environ avant de rejoindre la grande cuvette SW qui mène au sommet, je trouve un embranchement dans un couloir relativement large qui part vers l'est. alors que les autres branches que j'ai dépassé avant semblent se terminer sur une arête peu commode et présente une inclinaison peu intéressante, celui ci à l'air beaucoup plus raide et plus long. Sachant qu'un alpiniste averti en vaut deux, j'avais prévu crampons techniques, piolets techniques, un petit jeu de friend, une corde et 2 broches histoire de m'autoassurer si ça bloque, parfait pour tenter ce couloir inconnu !!



Un premier petit ressaut de glace autour de 55°, super chouette

Au dessus du ressaut


S'en suit un couloir d'environ 150m de neige dure à 45/50°, je choisi d'aller à chaque fois à gauche, prenant toujours la branche la plus raide


La suite semble rejoindre une arête, j’aperçois une goulotte raide à gauche d'un monolithe, on verra bien si ça passe


Jusqu'alors j'avais de la bonne neige bien dure, dans cette petite goulotte la neige se transforme en une saleté de poudre sans consistante et forme carrément un bouchon dans un passage à 70° très pénible à surmonter.


Au dessus du bouchon

Ensuite, je franchis une fissure entre deux blocs coincés, par chance je peux ancrer les deux pioches dans une bonne motte. Je tracte à fond et parviens à remonter un pied sur une petit mousse à droite de la fissure. C'est chaud mais ça passe. Le retablissement est aussi pénible sur de la neige sans consistante. Quelques mètres à brasser et je sors de la. j'étais pas motivé pour faire une photo après le M4 mais on distingue un peu le bloc coincé sur la photo d'en bas.




PLus que 150m de pente de neige facile et c'est le sommet !


Yeaah !! quand j'arrive, j'écoute l'aventurier d'Indochine, nom qui convient bien à ce couloir de 200m qu'il fallait bien explorer un jour  jerigole


Bien quoi? j'avais plus que ça comme "barre énergétique" à la maison...


Descente tranquille, merci pour les traces les gars  aer


le couloir de descente


Paye ta tronche



Whaaaa des cristaux magnifiques !!


Magique une rivère gelée


Le Peirastreche à l'air en conditions top


Le petit lac sur le chemin de cougourde bien gelé, avis aux patineurs ha ha

Retour à la bagnole, il est 12h35, ça fait pile poils 5h que je suis parti de la !


Le topo !

GaryMountain

Nombre de messages : 49
Localisation : Nice
Points : 83
Date d'inscription : 15/10/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum