Les glaciers Suisse fondent a vu d'oeil...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les glaciers Suisse fondent a vu d'oeil...

Message par leniak le Ven 31 Aoû - 11:02

Le club Alpin Suisse tout comme les guides commencent à se poser des questions sur l'avenir de la montagne:
Cet été, Walter.B a éprouvé le choc de sa vie de guide... tout se passe comme prévu lorsqu’il conduit un petit groupe au sud de la frontière suisse via le col de la Maloja pour atteindre une cabane au Val Bregaglia, en Italie, mais sur le chemin du retour, une semaine plus tard, alors qu’il a pris en charge un autre groupe, le même tracé a radicalement changé:

« Une section de 100 m de glace que j’avais traversé à l’aller avait pratiquement disparu. Je ne veux même pas penser à ce qui se serait passé si nous avions été sur cette dalle quand elle a commencé à glisser. Il est impossible de se préparer à ce genre de phénomène »
Responsable de la formation au Club Alpin Suisse, Bruno Hasler, lui aussi guide assure que les effets du changement climatique sont visibles partout dans les Alpes;
Un exemple qu'il trouve particulièrement impressionnant se situe le long de la Biancograt, une crête célèbre sur le Piz Bernina, dans les Alpes orientales:

« Mon père avait l'habitude de m'emmener là quand j'étais gamin. À l'époque, la crête était complètement recouverte de neige, il suffisait de marcher pour la traverser. Aujourd’hui, c’est un pic énorme que seuls des grimpeurs expérimentés peuvent traverser »

Un autre exemple frappant des changements en cours peut être observé à Konkordiaplatz, source du glacier d'Aletsch: en 1877, le refuge a été construit juste au-dessus du glacier, pour s’y rendre aujourd'hui, les alpinistes doivent monter 467 marches et chaque année, il faut allonger d’1 m environ l'escalier en acier massif pour tenir compte de la fonte du glacier.

Selon Andreas Bauder, chercheur à la section de glaciologie de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ), il n'y a pas de fin en vue à ces transformations du milieu alpin:

« À la fin de ce siècle, les alpinistes devront très probablement monter au moins à 3000 m pour atteindre un glacier, c'est un changement dramatique car aujourd'hui, il y a de nombreux glaciers au-dessous de cette altitude dans les Alpes suisses »,

Pour certains glaciers, le taux annuel de retrait peut être très important. Situé dans le canton des Grisons, Morteratsch est le glacier le plus massif des Alpes orientales. Bien qu'il ait rétréci depuis plus d'un siècle, le taux annuel a considérablement augmenté ces dernières années: de 1878 à 1998, le taux annuel était d'environ 17 mètres par an. Depuis 2005, il a presque doublé....

Même la fce nord de LEiger est touchée et les griimpeurs fréquentent de moins en moins "l'Ogre" en raison de l'augmentation des chutes de pierres en juillet et Aout, préferent de loin les moins hivernaux...

_________________
"qui veut gravir une montagne commence par le bas"
avatar
leniak
Admin

Nombre de messages : 918
Age : 53
Localisation : ici ou ailleurs ....
Points : 1012
Date d'inscription : 24/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.denali-sud.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les glaciers Suisse fondent a vu d'oeil...

Message par Klog le Dim 2 Sep - 13:07

Ouais, j'imagine que les jeunes guidos doivent se faire des cheveux blancs, bon ceci étant les courses rocheuses seront toujours là même si çà concerne un peu moins de monde(à moins que les parois se barrent aussi comme aux Drus !) c'est sans doute pour cela que chez nous 'ils refont nos beaux sentiers ... ola , on continue de suivre le beau slogan "la montagne pour tous", on y arrive, on y arrive !

cf/nice matin ce jour
avatar
Klog

Nombre de messages : 86
Localisation : Grasse-Antibes
Points : 95
Date d'inscription : 06/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum